About | Twitter | Facebook

What do you think about the iBlanket?

35 Responses

(Comment RSS)
  1. noam says:

    I’m loving it like mcdonalds

  2. Dotan Yerushalmi says:

    fantastic!!!
    I love this drawing.
    I put some posters to my drawing class, and than I saw it.
    I absolotly love it.

    :-)

    and… what is it by the way?
    ;-)

  3. iblanket says:

    Thank you for your comment Dotan. iBlanket is a public art project created by Ann Oren, the concept of the iBlanket was inspired by both our dependency on technology and the fact that laptop computers provide physical warmth as they are in use. Thus combination is taken by the iBlanket concept into an absurd realm with this impractical product. The artist would like to engage with the public and open a discussion about this problematic image, lead by anyone with insight on the iBlanket concept. Therefore the posters will be hung in Tel-Aviv, New York Paris and Berlin. Please feel free to write any thoughts, reactions, objections and opinions.

  4. Ilan says:

    Love it. Inspiring work a la Shepard Fairey

  5. Brandon says:

    I think he might get too hot in Tel-Aviv. Is it available with different size processors for different climates? Or maybe you would just buy more of them if if was colder…

  6. iblanket says:

    Great point Brandon. It is possible to leave different software running, like Final Cut Pro or Photoshop which will heat up the iBlanket significantly for colder weather conditions. If it’s warmer out just keep an internet browser on for a milder, motherly warmth.

  7. Karen says:

    Thought provoking….. What a statement!!!

  8. ori says:

    loved the explanation on comment #3.
    and i think it’s a cool and fun project, as well as thought provoking, way to go!
    looking forward to seeing those mysterious and subversive-looking ads in other cities..!
    :)

  9. Sonne Hernandez says:

    It says a million words. The comfort of our electronics that form and inform our relationships is the same comfort of a deep sleep wrapped in blankets.

  10. yuval says:

    amazing,love your works, love you!!

  11. HeadHoods says:

    I think it’s pretty disrespectful that you covered over much more aesthetically pleasing and conceptual street art. Your istreetart is ipretty imeaningless and itouches iupon a iparody ithat is very itired this iday in age.

  12. iBlanket says:

    The nature of street art is that it is dynamic and changing, one work gets covered with another (or an ad), its life span depends on the people on the street. It is a “non curated” terrain. Some love it, some ignore it and some get infuriated by it.
    Thank you for your input.

  13. Sam says:

    Maybe someone will want to make one real iblanket? It’s getting cold here.

  14. MAJA says:

    HA! Nice! Can you help me with publishing some of mine posters in Tel-Aviv, New York Paris and Berlin? Can you send me a link to see some more of your work please? x

  15. Travis says:

    Nice concept… one initial thought is the ‘electric blanket’ statement in the Louis Malle film ‘My Dinner with Andre’. worth a rewatch. Maybe it is time for a real-life demonstration? In public or a gallery setting?

  16. iblanket says:

    “comfort can lead you into a dangerous tranquility” (from Dinner with Andrei), thanks for the reference.
    The iBlanket product would cost about 10K to produce, if someone were to commission it a live demo will surely be conducted.

  17. from Japan says:

    kawaii

  18. Maite says:

    Love it! Saw it in Paris, metro Belleville.

  19. Greg says:

    L’art doit-il utiliser la misère des gens pour faire parler de lui ?

    ..à moins que tu ne t’adresses à Steve Jobs pour fonder
    “Le Refuge des oubliés de la culture industrielle” !?
    …mais je crois qu’il n’habite pas le quartier

    C’est peut être une manière de souligner un peu plus ce que l’on voit à Belleville (car ici que je l’ai vu) mais je ne vois pas où tu veux vraiment en venir, si ce n’est augmenter ton audience virtuelle…

  20. Greg says:

    …ça te dis quoi http://www.clodogame.fr/ ?

  21. iBlanket says:

    The clodogame is an example of a manifestation of what the iBlanket project is calling attention to (certainly not Steve Jobs).
    I am addressing all of us who are so dependent on technology in our everyday and the iBlanket ad exaggerates this dependency. The absurdity of the image is intended to provoke thought. I posted these in many types of neighborhoods around the world (check out the facebook pictures) belleville is one of them.

  22. Stéphane says:

    Bonjour, / Hello,

    I will try to describe my point of view in french, because my english is to bad. I will try to translate it after, but I’m not sure. I hoppe you could understand it all the same.

    Je vais essayer de décrire comment j’ai vécu cette image à Paris, quartier de Belleville.

    Il faut d’abord préciser, pour ceux qui ne le connaissent pas, que le quartier de Belleville est historiquement un des plus “populaires” et des plus “mixtes” de la capitale. C’est un carrefour ethnique et sociale. S’y côtoient maintenant des plus pauvres aux plus riches grâce à un processus de “gentrification” commencé dans les années 80 (sans emplois, SDF (homeless), ouvriers, professions libérales et intellectuelles, artistes), un brassage de plus de 80 nationalités, pour les plus présentes : chinoise, vietnamienne, thaïlandaise, algérienne (kabiles), tunisienne (communauté juive tunisienne), portugaise, espagnole, ouest africaine, serbe, croate, etc.

    L’endroit où tu as déposé tes affiches, à la station de métro Belleville, est un lieu où se regroupent de manière quasi quotidienne des personnes sans domicile fixe (homeless).

    Ton affiche m’a attiré très vite, le minimalisme du dessin et le blanc du fond, contrastant avec l’environnement visuel habituel du quartier, plutôt chargé et coloré.

    Me rapprochant, j’ai constaté plus précisément le dessin, l’homme couché (facilement assimilable à une personne sans abris [homeless]) avec 3 ordinateurs portables de marque Apple disposés en couverture sur lui. De loin, j’avais tout de suite saisi le détournement de la marque, au plus près un malaise évident m’a traversé. Comme le souligne Greg plus haut, et comme je le précise aussi, la proximité de la réalité du quartier et ta proposition visuelle est très frontale, perturbante pour qui habite le quartier, comme une sorte de vertige. Ensuite, la douceur de ton trait soustrait tout caractère agressif en rapport avec la réalité, la proposition inhabituel de l’utilisation du portable démontre et assure immédiatement un décalage dans la fiction, de plus, tu n’as pas littéralement retranscrit le style des publicités Apple actuelles.

    Donc, tous ces éléments concourent pour moi à tenir une distance, à retenir dans cette proposition un contraste décalé et signifiant socialement, qui révèle (met en lumière) une utilisation probable mais non pensée, inhabituelle de nos produits de consommation à forte valeur technologique, ludique et laborieuse. Je me pause cette question : “comment peut-on produire autant de technologie ludique et laborieuse alors que ces mêmes produits ont la capacité de produire de l’énergie à forte valeur sociale ?”… On pourrait y voir ici une proposition de détournement de ces produits, comme on peut y voir aussi la mise en avant d’une perte de cette énergie au profit des abstractions sociales capitalistes (travail et loisir) ici mises hors-champ.

    Je tiens à souligner que, c’est bien parce que j’habite le quartier, côtoyant la misère qui s’y déroule, que ton affiche m’a saisi à travers le questionnement que j’en déduis. Dans un autre quartier, elle m’aurait conduit à une autre réaction.

    @Greg : c’est la misère, à mon sens, qui est toujours un scandale, pas les moyens de la mettre en question quant à nos valeurs sociales.

  23. iblanket says:

    @Stéphane
    Precisely due to the gentrification you’ve mentioned in Belleville, I find it relevant to appear there and your input as a local is greatly appreciated. The posters were mounted in various neighborhoods worldwide, in each one different connotations are provoked as you suggested, and can be read on this blog. (Please see the facebook link on top of this page for images of other locations).

  24. Greg says:

    @Stéphane : pas mal ton commentaire !-)

    >>“comment peut-on produire autant de technologie ludique et laborieuse alors que ces mêmes produits ont la capacité de produire de l’énergie à forte valeur sociale ?”

    ou si tu permets : “Quelle valeur sociale ajoutée produisent nos moyens technologiques ?”

    Réchauffer le coeur du consommateur d’hypermatériels qui se sent de + en + seul ?

    Dans certains cas, ils permettent l’élaboration de projets collectifs délocalisés, ou des mobilisations rapides (flashmobs) pour contrer ou échapper à une pression environnante …
    dans d’autre, à nous évader d’un quotidien ennuyeux, à travers des jeux, espaces de rencontre virtuels …

    Mais j’aurais tendance à dire que le producteur, produit où crée parce qu’il peut le faire (just dot it dirait certain), et que lorsqu ce n’est pas de la création pure, il y a de l’argent et de l’audience à la clef.

    Mais ça tu le sais déjà, donc la question est quaduc.

    Maintenant, certains savent le faire avec élégance, saupoudrant leur produits de discours évangélique “venez chez nous, c’est gratuit”, “ici super débit!”, “retrouve tout tes potes (mais à condition d’être chez-nous)” ,”people get connected”,”share your experience”(euh ça dépend laquelle) etc etc

    >>Donc, tous ces éléments concourent pour moi à tenir une distance
    Tout support produit de la distance

    >>c’est la misère, à mon sens, qui est toujours un scandale, pas les >>moyens de la mettre en question quant à nos valeurs sociales.
    Bonne défense Stéphane, mais y’a t-il vraiment une question pertinente ?
    _l’ordinateur ne créé pas directement la misère
    _la misère était là avant l’ordinateur.

    Mais peut être que cette affiche n’évoque qu’une quiétude future !? … + il y aura de machines et – on aura besoin de travailler,
    donc on pourra dormir +!

    Si je suis aussi chiant c’est parce que je ne crois pas aux démarches artistiques qui font semblant de critiquer. J’aime l’art pour sa légèreté et parfois sa lourdeur, mais au final c’est que du bavardage

    Moi même je fais mine de m’échauffer alors que je ferais mieux de mettre le pied dans une ONG ou assos pour essayer de changer les choses ;-)

  25. Greg says:

    Local inputs should be the real ones, others are just aesthetic considerations…

    …travelling the world, sticks some posters and waiting comments on your laptop… pretty cool, isn’t it ?-)

    Why don’t you sticks some in Africa or China ?
    reactions could be more interesting..

  26. iblanket says:

    The project is meant to make you reflect on your everyday dependency on technology, using those same means (the internet) to reflect upon it, hence this discussion blog. I would love to hear reactions in China or Africa, if I find an alias there I will be able to test it out…

  27. Sonny says:

    st$pid

  28. jozzy-online says:

    Lire le blog en entier, pretty good

  29. sprawl says:

    I am not going to be original this time, so all I am going to say that your blog rocks, sad that I don’t have such a writing skills

  30. ルイヴィトン ストール ベージュ says:

    ルイヴィトン ストール ベージュ…

    fguylz ugssudogfc qsxtjmheidv bqesldkon bpveyzn lvofuyeckt iuheixqktl vlqqpqsurpy vmoxsk kdnbmwbrf wmsere zkswvr…

  31. shannon says:

    disinterred@uncritical.claws” rel=”nofollow”>.…

    thank you….

  32. vernon says:

    courtier@films.depravities” rel=”nofollow”>.…

    hello….

  33. Willard says:

    belligerence@preening.horsehair” rel=”nofollow”>.…

    thank you!…

  34. Jay says:

    trusted@pillspot.com” rel=”nofollow”>.…

    tnx for info!!…

this page is powered by wordpress